Rester en bonne santé pour les personnes âgées, l’alimentation

L’alimentation est très importante pour rester en bonne santé. Ceci est  valable pour tous les âges surtout pour les personnes âgées qui ont tendance à négliger la qualité de leur alimentation et mettent ainsi leur santé en péril. 

Manger est un plaisir de la vie auquel tout le monde s’adonne. Il est toujours bon de déguster une bonne frite, de la bonne pizza ou juste une glace. Toutefois, quand on a atteint un certain âge, il faut faire attention à ce que l’on  mange par rapport à la quantité mais surtout par rapport à la qualité.

Les risques d’une mauvaise alimentation avec l’âge 

En vieillissant, le corps n’est plus ce qu’il était. En effet, avec l’âge, on est enclin à être victime de d’hypercholestérolémie, d’hypertension artérielle ou encore de diabète de type II. Toutes ces mauvaises choses sont dues à une mauvaise hygiène de vie. 

Dans la plupart des cas, les troubles cités ci-dessous n’ont pas de symptômes apparents, le plus grand risque est qu’ils peuvent causer un accident vasculaire cérébral ou des infarctus du myocarde. 

Les médecins peuvent toujours vous prescrire des médicaments mais l’idéal pour garder sa forme en vieillissant et pour  vivre le plus longtemps possible, est une bonne hygiène alimentaire. 

Une bonne alimentation, c’est quoi ?

Pour avoir une bonne alimentation lorsqu’on est âgé, il faut ne pas perdre de vue les choses que l’on voudrait éviter, notamment l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie et le diabète de type II. 

Ainsi, il faut :

Limiter la quantité de sel

Selon les médecins, la consommation d’une grande quantité de sel fait grimper la tension artérielle. Il est donc très important de réguler sa consommation de sel. L’idée est de ne pas proscrire le sel de son alimentation mais de bien doser ce que l’on consomme quotidiennement à savoir 5 à 6 grammes par jour. 

En pratique, il faudra que vous arrêtiez la consommation des plats industriels et des biscuits apéritifs. Limitez également la consommation des produits en conserve ainsi que des charcuteries. Pour donner goût à vos préparations, utilisez des herbes et des épices pour compenser le manque de sel. Avec le temps, vos papilles s’habitueront.  

Moins de sucre

Le principe est le même qu’avec le sel. L’idée est de ne pas supprimer le glucide de son alimentation mais d’en manger en quantité équilibrée de telle sorte à ne pas faire grimper le niveau de glycémie dans le sang. 

Pour manger moins de sucre, il faut répartir leur consommation dans la journée c’est-à-dire qu’il faut éviter d’associer les aliments à indices glycémiques élevés notamment le pain, les féculents, les fruits sucrés et les aliments sucrés.

Moins de mauvais gras

Les aliments contenant du mauvais gras sont ceux qui ont un taux d’acides gras saturés élevé. On les retrouve dans les viandes, les charcuteries, le beurre, la crème, les fromages ainsi que tous les produits contenant de l’huile de palme.

Et plus que tout, il faut consommer des légumes tous les jours. Il faut également bien s’hydrater.